Votre Panier
Oups ! Aucun pot n'est présent dans votre panier, c'est le moment d'aller créer son pot ! :-)Créer MonPot DECO

Comment rempoter votre plante comme un pro avec Joël LEMAITRE !

Ne ratez pas ce moment important pour le bien-être de votre plante

Grâce à la lecture de ces quelques lignes et les conseils de notre horticulteur Joël LEMAITRE, rempoter une plante n’aura plus aucun secret pour vous ! Que vous soyez débutants ou confirmés, vous trouverez dans cet article ses astuces et son savoir faire. 

1.  Le choix de la poterie :


Choisir un pot avec un volume équivalent à 2 ou 3 fois le volume du pot d’origine. 


2. Un bon drainage :


Votre pot doit être percé à sa base, c'est-à-dire en dessous du pot, au centre. Dans un pot en terre cuite, assurez-vous qu’il soit percé. Attention, vous risquez de le fissurer si vous le perforez-vous-même alors, pour un maximum de confort, optez pour un pot déjà percé.

Pour favoriser un bon écoulement de l’eau, il est important d’ajouter au fond du pot sur 3 à 4 cm d’épaisseur des graviers, des cailloux ou des billes d’argiles, selon vos préférences. 


3. Le mélange de terre


Le mélange de terre à réaliser est variable selon le type de plantes, se renseigner auprès de votre horticulteur.

Par exemple : Pour un camélia ou un rhododendron, le mélange se compose de ½ de terre souple et acide + ½ terre de bruyère. 


4. Assurez-vous de la fraîcheur de la motte à rempoter :


On vous propose deux techniques : 

    • Tremper 1 ou 2 minutes la motte de la plante dans une bassine d’eau avant de la retirer, si celle-ci peut être trempée dans une bassine d'eau 

    • Effectuer un arrosage copieux dans l’ancien pot avant de transférer la motte

Nous vous conseillons la deuxième méthode si le rempotage s’effectue depuis un pot en terre cuite


5. Le rempotage en lui-même !


Mettez la motte au fond du pot (si celui-ci n’est pas trop profond) puis apportez votre mélange autour de la motte. 

 Attention phase délicate : il faut remonter la plante au fur à mesure que vous ajoutez le mélange  , ce qui donne comme résultat que la motte est au niveau du haut de votre mélange. Nivelez la surface de votre terre.  

Pour un rempotage parfait, n’oubliez pas de déposer un paillage en haut du pot (quelques centimètres) afin de limiter l’évaporation et permettre à l’eau de pénétrer, en évitant le tassage de la terre.


6. Le final, l'arrosage


Le mieux est de faire un arrosage en pluie au pied de la plante pour que l’eau pénètre le mélange sans le tasser, à reproduire selon les besoins (température, climats …).  

Si l’eau pénètre en moins de trois secondes vous pouvez arrêter, mais si elle met plus de temps, recommencer l’opération deux fois en laissant pénétrer l’eau à chaque fois. 

PS « Arrosage en pluie et non en pompier, il n’y a pas le feu dans la plante ! ».